Nearly 1.873287 children aged 0 to 59 months vaccinated against polio and measles

0
184

To date, the DRC has had about 58 months of cessation of circulation of wild poliovirus. The last case of wild poliovirus type 1 was notified on 20 December 2011 in the Lusangi Health Zone in Maniema Province.

In order to protect children against preventable pathologies; including poliomyelitis and measles, National Immunization Days have been organized across the country. The National Vaccination Days (NIDs) against poliomyelitis and measles response, started on Thursday, April 18 in the city of Kinshasa closed on Saturday, April 20, 2019. With 1,873,287 (one million eight hundred and seventy-three thousand two hundred and eighty-seven thousand) children aged 0 to 59 months vaccinated, distributed in thirty-five targeted health zones.

During this vaccination campaign, it is reported, two drops of the polio vaccine were administered orally through the door-to-door strategy.

Le ministre provincial en charge de la Santé de Kinshasa, Dominique Weloly, qui a lancé cette campagne, le jeudi 18 avril à la « Place Sainte Thérèse de N’Djili », a fait savoir que depuis novembre 2015, la République démocratique du Congo (RDC) a été proclamée un pays libre de circulation du poliovirus sauvage, agent causal de la poliomyélite. Cela après d’énormes progrès dans la lutte contre cette maladie en rapport avec l’initiative mondiale de l’éradication de cette épidémie. A ce jour, la RDC a totalisé environ 58 mois d’arrêt de circulation du poliovirus sauvage. Le dernier cas de poliovirus sauvage de type 1 avait été notifié le 20 décembre 2011 dans la zone de santé de Lusangi dans la province du Maniema.

En 2018, quelques cas de poliomyélite dus au poliovirus dérivé de la souche vaccinale ont été notifiés dans les provinces du Haut-Lomami, de Lomami, du Haut-Katanga, du Kasaï Oriental (Mbuji-Mayi), de l’Ituri (Bunia). D’autres provinces ont poussé le pays à renforcer les ripostes contre la poliomyélite et à multiplier les activités vaccinales préventives.

Par ailleurs, dans la mise en œuvre du Plan stratégique d’éradication 2013-2019 de la poliomyélite, il a été démontré que la RDC est un pays à risque accru d’importation du poliovirus suite à sa situation géographique dans la région africaine, principalement due aux larges frontières avec neuf pays, dont certains ont déjà notifié des cas de cette maladie dans le passé. En outre, l’existence de l’accès difficile à certaines zones de santé, des zones d’insécurité, la présence des réfugiés dans certaines provinces et le grand nombre d’enfants non-vaccinés ont poussé les autorités à offrir cette seconde opportunité de se protéger, qui est la vaccination. D’énormes progrès ont été réalisés dans la lutte contre la poliomyélite à Kinshasa.

The analyzes show that nineteen health zones out of thirty that count the capital have not yet reached the goal of vaccination coverage. Hence the importance of increasing efforts to ensure that a large number of children are immunized with oral polio vaccine (OPV). Note that the other provinces were also affected by this campaign. In Kasaï Oriental, 16,986 children under 5 years of age were expected at NIDs and 941,454 at Kasaï Central where it took place from 19 to 21 April 2019. This campaign, it must be emphasized, is of capital importance. to preserve the good health of the children, often victims of the negligence of the parents and who remain infirm all the life.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here