Plénière du CEFACT : le Sénégal et le Maroc élus rapporteurs

0
122


Publié le
09.04.2019 à 19h18
par
APA

Le Sénégal et le Maroc ont été élus rapporteurs respectivement pour l’Afrique subsaharienne et pour l’Afrique du nord et le Moyen-Orient de la plénière du Centre des Nations Unies pour les transactions électroniques (UN/CEFACT), a appris APA mardi.« A l’issue des élections (de la 25ème plénière du CEFACT tenue à Genève (Suisse), le Sénégal et le Maroc ont été respectivement élus Rapporteur pour l’Afrique subsaharienne et Rapporteur pour l’Afrique du nord et le moyen orient. Le mandat du Sénégal est porté par Monsieur Mor Talla Diop », informe un communiqué de Gaindé 2000 reçu à APA.

Mor-Talla Diop est Vice-Président de l’Alliance Africaine pour le Commerce Electronique (AACE) qui couvre aujourd’hui 19 Pays membres sur le continent. Membre de l’équipe dirigeante de GAINDE 2000, il participe en tant qu’expert aux travaux de l’UNCEFACT depuis 2007. Il a une expérience de plus de 20 ans dans les systèmes d’information sur de nombreux projets de modernisation et de transformation IT.

Le Sénégal est le premier pays africain à avoir intégré le Centre des Nations Unies pour les transactions électroniques (UN/CEFACT), un organe qui compte à ce jour 42 pays dont 4 pays africains (Afrique du sud, Maroc, Nigeria et Sénégal).

Ibrahima Nour Eddine Diagne, Administrateur général de Gaindé 2000, qui est régulièrement élu rapporteur pour l’Afrique depuis 2006 n’a cette fois ci pas présenté sa candidature pour permettre une relève et un partage des responsabilités avec d’autres pays africains. 

La plénière du CEFACT lui a rendu un vibrant hommage pour l’intensité avec laquelle il a contribué à positionner l’Afrique au sein de cette organisation internationale et pour sa contribution en tant qu’expert aux travaux de normalisation et de standardisation.

Le bureau du CEFACT, présidé par la britannique Sue Probert, s’est aussi réjoui que Monsieur Diagne accepte de continuer à piloter le processus de révision de la recommandation 33 relative au guichet unique.

M. Diagne s’est dit soulagé d’avoir réussi à positionner l’Afrique au sein de l’UN/CEFACT à la fin de son mandat et réconforté par les qualités professionnelles de ses successeurs qui ne manqueront pas de porter le flambeau plus haut.





Source link

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here