Présidentielle sénégalaise : Idrissa Seck n’a pas signé le PV de la Commission de recensement des votes

0
81


Publié le
28.02.2019 à 17h18
par
APA

Le président de la Commission nationale de recensement des votes, Demba Kandji, a déclaré le plénipotentiaire du candidat Idrissa Seck a été le seul parmi ses quatre collègues à refuser de parapher le procès-verbal (PV) du recensement des votes rendu public ce jeudi à Dakar.« Jusqu’à hier, le représentant du candidat Idrissa Seck a assisté aux travaux mais il ne s’est pas présenté ce matin. Hormis ce dernier, tous les plénipotentiaires des candidats ont signé le procès-verbal de la Commission nationale de recensement des votes », a renseigné le juge Demba Kandji.

Selon le président de la Commission nationale de recensement des votes qui rendait publics les résultats provisoires de la présidentielle du 24 février dernier, le président sortant, Macky Sall, a remporté le scrutin dès le premier tour avec un score de 2 554 605 voix, soit 58,27 % des suffrages exprimés.

En outre, Demba Kandji a précisé que la Commission nationale de recensement des votes a effectué « l’examen des procès-verbaux avec les représentants des cinq candidats à la présidentielle ». « Nous avons bouclé hier le recensement des procès-verbaux qui nous sont parvenus. Il ne nous restait que les pv de cinq bureaux de vote de l’étranger au moment de la clôture. Exceptés deux bureaux de Port-Gentil (Gabon) et quelques bureaux d’Italie, nous avons tout recensé », a-t-il ajouté.

Le président sortant qui rempile ainsi pour un second mandat est suivi dans l’ordre par Idrissa Seck de la coalition « Idy 2019 », crédité de 898.674 voix, soit 20,50 % des suffrages, d’Ousmane Sonko de la coalition « Sonko Président » qui se retrouve avec 687.065 voix, soit 15,67 % des suffrages, d’Issa Sall du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), fort de 178.533 voix, soit 4,07 % des suffrages et enfin de Madické Niang de la coalition « Madické 2019 », crédité de 65.003 voix, soit 1,48 % des suffrages.

Le président de la Commission nationale de recensement des votes a aussi fait savoir que « les représentants d’Ousmane Sonko, d’El Hadj Issa Sall et de Madické Niang ont fait des observations écrites pour soulever des griefs portant sur l’organisation, la marche des bureaux et le déroulement du scrutin dans les différentes localités du Sénégal. Ces observations, comme le veut la loi, seront annexées au procès-verbal destiné au Conseil constitutionnel ».

M. Kandji a indiqué que « durant ces trois derniers jours, la Commission nationale de recensement des votes a procédé à l’examen de 53 procès-verbaux venant des Commissions de recensement départemental des votes du Sénégal et de l’étranger. Ces procès-verbaux, sauf rectification et harmonisation d’écriture, n’ont fait l’objet d’aucune réserve ».

Les cinq candidats ont maintenant trois jours pour formuler des recours auprès du Conseil constitutionnel qui, après leur examen, donnera les résultats définitifs de l’élection présidentielle.

Selon la Commission nationale de recensement des votes, il y a eu un taux de participation de 66,23 %. Le nombre de votants est de 4 426 344 et il y a eu 42.465 bulletins nuls là où les suffrages valablement exprimés sont de 4 383 879.

Au total, 6 683 043 électeurs étaient inscrits sur les listes électorales pour ce scrutin, supervisé par 5002 observateurs électoraux étrangers et nationaux, émanant de 14 missions d’observation accréditées par le ministère de l’Intérieur.





Source link

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here